FORUM EN CONSTRUCTION, MERCI DE NE PAS VOUS INSCRIRE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


RèglementContexteBottinsScenariiQuestions des invités



Contexte
Hurlent à la lune les loups qui déploient leurs gorges. Goûtent les perles de saphir sur les canines de monstres ténébreux. Se tapissent les ombres alors qu'elles s'aventurent dans les âmes et qu'elles commettent les pires de crimes. Grondent les gorges alors que bannis sont les criminels. Se flétrissent les roses des promesses, se retournent les corps envoyés sous terre par une guerre mortelle. Gémissent les faes alors que leurs yeux se posent sur des romans qui ne les connaissent que trop bien. Meurent les humains trop curieux qui percent leur secret. Derrière chaque regard, derrière chaque soupir se cache un secret trop bien gardé. Changent les iris aux couleurs chatoyantes alors que se brisent les mensonges. Les faes sont réelles. Elles hantent nos campagnes, elles hantent nos cauchemars. Dans les ruelles de Dublin, elles vivent comme des humains. Elles vivent parmi nous, ne s'occupant de nos misérables vies. L'ombre et la lumière, dans leur paix qui n'est que mensonge n'a que faire des mortels. Ils vivent, survivent plutôt. Mentent les bouches de leurs dirigeants qui ordonnent un pacte. Tuent toujours les ennemis mortels. Fleurissent au torse les fleurs du mensonge. Suite


On les attend




Actualités
Nous sommes en mars 2016. A Dublin, Irlande, l'hiver est toujours là, bien que doux, comme à l'accoutumée. Le temps est plutôt aux averses, bien que certaines journées vous gratifieront de quelques éclaircies. La brise souffle à 24km/h depuis le nord-est.
Celaena Herondale
FONDATRICE
MP - PROFILE
DC :
Alexander S. Blackwood
FONDATRICE
MP - PROFILE
DC :
nouveautés
xx/xx/xx : Ut vultus divitiis annuos ut ad virtute vilitate ita severitate.
xx/xx/xx : Et Damascus amoenitate plena Tyros pares magnis isdemque saeculis priscis.
xx/xx/xx : Ut vultus divitiis annuos ut ad virtute vilitate ita severitate.
10/01/16 : Création du forum et V1 par Azra (design), Athena (code PA), Chicco (code catégorie) et Halloween (QEEL).
Partenaires

PLUS? - VOUS?


Votez pour nous!
Page d'accueil par ATHENA.

Take an oath

Dublin City

Around the world and the clock

Sujets actifs du jour
Top 20 des posteurs du jour
Top 20 des posteurs du forum
Supprimer les cookies du forum


Qui est en ligne ?
Nous avons 4 membres enregistrés Nos membres ont posté un total de 239 messages
L'utilisateur enregistré le plus récent est Celaena Herondale
Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 16 le Jeu 14 Avr - 19:29
Utilisateurs enregistrés : Aucun



Dark
Light
Human
Enslave
Half-blood



Survolez les groupes pour obtenir leur description

Dark

L'Ombre, c'est le groupe des méchants. Voilà bien un cliché qu'il faudra faire disparaitre de votre petite tête. Non, il n'y a pas que des démons terribles sur les territoires de l'Ombre.Ici, c'est la cour des Unseelie, la cour des gens étranges, un peu moins beau que leurs voisins Seelie mais tout aussi cruels. Ils répondent aux ordres de la Morrigan, à savoir Asmaël J. Wilkerson et lui doivent fidélité du moins... la fidélité dont est capable un membre du clan de l'ombre.
Consulter le groupe
Light

Si l'Ombre ne sont pas les méchants du jeu, les membres du clan de la Lumière n'en sont pas les gentils. C'est aussi logique que de l'eau de roche. Ici, se retrouve la cour des Seelies, les beaux, les manipulateurs. On les dit gentils pour la simple raison qu'ils refusent la mort des humains. Du moins le massacre à grande échelle mais leurs membres sont tous aussi cruels que ceux de l'Ombre.Ils obéissent tous au Frêne, la dangereuse Artemis M. Carrol qui a assis son pouvoir sur les seelies depuis longtemps. Elle est aussi crainte qu'appréciée par son peuple.
Consulter le groupe
Human

Les humains. Pas besoin de beaucoup d'explication pour cette race que tout le monde connait. Car si les humains n'ont pas le moindre pouvoir magique, ils sont pourtant bien dérangeants aux yeux de nos chers faes. Bas oui, pourquoi, alors que les faes sont bien plus puissants que cette marrée grouillante de sans pouvoir, ils gardent toujours le secret de leur présence ? Et bien la réponse est simple. Les mortels sont nombreux, trop nombreux. Et s'ils savaient la vérité, voilà qui n'arrangerait pas bien des espèces. En effet, n'est-il pas plus simple de se nourrir sur un mortel inconscient de ce qui lui arrive, de faire disparaitre des cadavres sans que les humains ne comprennent que de leur offrir la possibilité de les chasser et de se méfier d'eux ?Pour l'heure, les humains vivent une vie tranquille, inconscient de ce qui se cache si près d'eux. Mais qui sait... Un jour, tout pourrait changer.
Consulter le groupe
Enslave

Certains humains ont moins de chance que d'autres. Ils se sont retrouvés liés à des faes, par la force des choses ou par une quelconque nécessité. Ils ont vendu leur vie à un maitre, plus ou moins cruels et sont maintenant obligé de le servir jusqu'à leur mort.Par amour, par devoir, certains choisissent de devenir esclaves alors que d'autre y sont forcés, sans avoir le choix. Il va de soi que l'Ombre et la Lumière n'acceptent pas de la même manière la présence de ses mortels sans le moindre pouvoir aux côtés d'une fae mais les clans n'ont pas leur mot à dire.Les esclaves ne sont pas liés à leur maitre par une simple chaine facilement brisable mais par un serment qu'ils doivent prononcer, qu'ils soient volontaires ou non. Car oui, si vous avez en face de vous quelqu'un d'influencer vos pensées ou non, le serment tiendra. Ainsi, s'ils refusent d'obéir ou tente de s'enfuir, ils souffriront le martyr pendant quelques jours (à décider avec le maitre) avant de finalement mourir.Un serment d'esclavagisme peut-être rompu si le maitre le décide, ce qui est un fait plus que rarissime.
Consulter le groupe
Half-blood

Les bâtards de la cour. Mi faes, mi humains, ils sont méprisés tant par les seelies que les unseelis. Ils ne devraient jamais avoir vu le jour, rejeton maudit d'un amour interdit et ce, même pour les membres de la Lumière. Car il y a une limite entre accepter la vie des humains et se reproduire avec eux. Comme le dit un dicton populaire "Faut pas pousser mamie dans les orties.". La tolérance a ses limites, très rapidement atteinte.Pour les demis-faes, la chance joue une grande part dans leur destin. Ils peuvent au choix être traqués, détruits ou survivre sans le faire exprès. Pourquoi ? Tout simplement en fonction du clan de leur parents. La Lumière sera légèrement plus compréhensive que l'Ombre. Alors on oublie tout de suite le mignon bambin fruit de l'Amour fou entre une mangeuse-d'âme et un humain. Déjà, c'est clairement impossible. Mais en plus, c'est répugnant.Pour la magie et bien... là encore, beaucoup de chance ou de malchance. Le destin seul choisi si le morveux aura quelque reste de la magie de son parent fae. Bien entendu, il n'aura jamais un pouvoir complet, aussi puissant que celui de son géniteur. Il ne reste plus qu'à prier si vous avez la folie de vouloir un enfant à moitié. Mais n'oublions pas. Pour beaucoup de faes, les humains ne sont rien de plus que de la nourriture.
Consulter le groupe



Nouveaux messagesNouveaux messagesPas de nouveaux messagesPas de nouveaux messages  Forum VerrouilléForum Verrouillé