FORUM EN CONSTRUCTION, MERCI DE NE PAS VOUS INSCRIRE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 II - La vie avec les faes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
«The Morrigan»
avatar
Asmaël J. Wilkerson
The Morrigan

J’ai déposé mes bagages à Dublin le : 10/01/2016 et j'ai vécu : 111

MessageSujet: II - La vie avec les faes   Dim 10 Jan - 21:44





Les faes
the fair folk


Bonjour à tous ! Comment ça "Pas encore lui ?" ? Vous ne m'avez pas apprécié quand je vous ai fait faire le tour de Dublin ? Mon guide pratique n'était pas dément ? Ne me dites pas que vous vous êtes perdu avec tous les glorieux conseils que je vous ai donné quand même ? Votre petit ami s'est fait avalé par une ombre ? Et bien, c'était pas faute de vous avoir prévenu. Il fallait l'empêcher d'aller dans cette ruelle, c'est tout ! D'ailleurs, en parlant d'ombre... C'était de ça que je voulais vous parler aujourd'hui. Vous avez eu le temps de vous familiariser un peu avec la ville, et vous avez vu, senti, perçu, des trucs louches ? Normal. Oui oui, c'est normal. N'ayez pas peur, le monde a toujours été comme ça... Seulement, aujourd'hui, vous avez ouvert un peu vos yeux et ça vous a sauté en plein visage comme un saut d'eau.

Les fées existent. C'est dit. Quand je dis "fée", ce n'est évidemment pas la mignonne et très chiante Clochette et ses amies. Non, ce sont des êtres bien plus sombres et perfides que cela. Des créatures dont on vous a parlé dans les contes et les légendes, ce que vos parents vous racontaient pour vous tenir tranquille. Vous y avez cru, quand vous étiez petit. Puis, quand vous avez appris que le Père Noël n'existait pas (vous êtes tous au courant, right ?), vous avez mis tout le reste dans le même panier et HOP ! aux oubliettes. Rien que des histoires, rien de réel, rien que des mensonges pour agrémenter votre misérable existence en couche-culotte. Les fées existent. Rentrez-vous ça dans le crâne. On vous a menti. Ou plutôt, on vous a dit la vérité, puis on vous a dit que ce n'était que du flan. Mais non ! Point du tout mon cher ami ! Tout est vrai. Comme dirait notre pote Hodge dans le film The Mortal Instruments : "Everything you've heard... about monsters, about nightmares, legends whispered around campfires. All the stories are true." Yup.

Ces créatures vont des plus belles, envoutantes et glorieuses aux plus hideuses, terrifiantes et horribles. Pourtant, chacune d'entre elles cherchera à vous prendre quelque chose. Ce sont des parasites de notre monde, qui se nourrissent des humains, pauvres mortels, pour continuer de subsister... Seulement, leur façon de se nourrir peut prendre différentes formes. Certaines dont vous ne vous doutez même pas. Peu importe leur apparence première, méfiez-vous. Méfiez-vous toujours. Peu importe qu'elle soit ravissante, aussi belle que le premier rayon de soleil du printemps. Peu importe qu'il soit si délicieusement ténébreux, comme cette paire d'yeux céruléens dans l'ombre d'une boîte de nuit et ce sourire craquant. Peu importe qu'il vous secoue jusque dans vos os, vous retourne les entrailles à en vomir dans le caniveau, vous rende aveugle tellement le mot "laideur" a été inventé pour lui. Méfiez-vous. Je ne veux pas que vous tourniez parano et cinglé, adepte de la théorie du complot, mais même votre voisin de palier pourrait vouloir votre âme.

Sachez qu'il existe plusieurs races de faes. Sûrement plus que vous ne pourriez en compter. Mais elles se rassemblent entre elles selon les valeurs auxquelles elles sont attachées. Si bien que deux individus d'une même race peuvent choisir des camps opposés. Je vous parlerais des races un peu plus tard... Je vais d'abord vous parler des deux camps : la lumière et l'ombre. Ce n'est pas le combat du bien contre le mal, oh ça non. Les plus canons ont juste tenus à s'appeler "la lumière" et il ne restait plus que "les ombres" pour les mochetés.
○ CREDITS FICHE: ATHENA



Dernière édition par Asmaël J. Wilkerson le Jeu 28 Jan - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
«The Morrigan»
avatar
Asmaël J. Wilkerson
The Morrigan

J’ai déposé mes bagages à Dublin le : 10/01/2016 et j'ai vécu : 111

MessageSujet: Re: II - La vie avec les faes   Jeu 28 Jan - 11:32





La Lumière
the seelie court


Alors eux, généralement, on les représente comme... des anges. Tant physiquement que psychologiquement, on dit dans les histoires qu'ils sont lumineux, magnifiques, envoûtants, fascinants, et tout un tas d'autres qualificatifs sympas. Certains mythes leur prêtent aussi la faculté de faire naître dans le creux de votre ventre mille papillons et des gémissements aux bords de vos lèvres si seulement vous les regarder trop longtemps. Dans la plupart des légendes, cette Cour Lumineuse, ou encore Seelie Court, est décrite comme orgueilleuse et superficielle au point de refuser toute créature qui pourrait avoir une malformation quelconque. Une malformation surtout physique car on sait très bien qu'il y a très longtemps, un des rois Seelie était particulièrement timbré et qu'il a failli mener tout son peuple à la destruction. Rassurez-vous, il a depuis longtemps été remplacé par le Frêne - ouais, la royauté, c'est has been vous savez, les arbres, c'est plus sympa -, titre que porte aujourd'hui Artemis M. Carrol. Bref. Il y a du vrai et du faux, dans ces histoires, comme dans toutes.

Premièrement, les Seelies ne sont pas forcément top canons. Il y en a quelques uns qui sont parfaitement banals et des Monsieurs et Madames tout-le-monde. D'autres, plus rares malgré tout, présentent une tare physique. S'ils ont le droit de choisir la Lumière quand vient leur majorité, ils restent en quelque sorte les vilains petits canards de cette Cour Lumineuse. Ils en font partie à part entière, bien évidemment, et ils seront défendus et jugés comme tous les autres membres de ce camp, mais disons qu'on les laisse dans leur coin lors des jolies grandes fêtes organisées.

Deuxièmement, ces faes ne sont pas tous adorables, gentils et serviables. Bien loin de là. Je vous l'ai dit : ils sont arrogants, superficiels et savent vous manipuler presque mieux que leur contrepartie ténébreuse. Ils sont tellement suaves et habiles dans leurs paroles et leur attitude qu'ils seraient capables de vous faire vendre votre âme juste pour une partie de jambes en l'air avec eux. Ce n'est pas parce qu'ils se vantent d'être Seelies qu'ils ne sont pas méchants. Ne l'oubliez pas. Même s'ils vous piègent dans leur regard de braise et... hého, toi, au fond ! regarde-moi quand je parle et pas cette demoiselle qui te fait un clin d'oeil ! Nan mais je vous jure un peu. Je parle dans le vide ou quoi ?

Tant pis. On ne peut pas sauver tout le monde. Sachez juste que, généralement, peu importe la race à laquelle vous aurez affaire, si elle a choisi la Lumière, elle aura tendance à faire un peu plus attention quand elle devra se nourrir. Les Seelies, dans leur culte de la beauté et de l'apparence, sont souvent peu adeptes d'une violence outrageuse et sanglante qui risqueraient de flinguer leurs Louboutin ou leur costume trois pièces. Ils sont plus discrets, plus subtiles dans leur perfidie. Méfiez-vous tout de même, certains d'entre eux estiment le sublime dans une scène de crime parfaitement odieuse... Ne dit-on pas que la beauté est dans l'oeil de celui qui regarde ? Bah là, c'est un peu pareil. C'est très subjectif comme notion... même si, il faut l'avouer, ceux-là sont assez rares... Ne serait-ce que parce que ça attire l'attention et que les Seelies, s'ils la désirent cette attention, préfèrent quand elle les glorifie et les sublime plutôt qu'elle ne les fasse passer pour des monstres. Sans oublier que s'ils tuent un pauvre petit humain bien mortel, et bien ça va chauffer pour leur matricule et ils risquent une sévère punition... Un châtiment plus souvent qu'une condamnation à mort car quand on a une espérance de vie rallongée, c'est plus savoureux de punir sur le long terme que la courte satisfaction d'une mise à mort.
○ CREDITS FICHE: ATHENA



Dernière édition par Asmaël J. Wilkerson le Mar 6 Déc - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
«The Morrigan»
avatar
Asmaël J. Wilkerson
The Morrigan

J’ai déposé mes bagages à Dublin le : 10/01/2016 et j'ai vécu : 111

MessageSujet: Re: II - La vie avec les faes   Jeu 28 Jan - 11:33





L'Ombre
the unseelie court


Comme je l'ai dit, les Seelies sont des gros pervers narcissiques qui aiment pavaner et séduire... du coup, bien souvent, l'autre camp, la Cour Ténèbreuse ou Unseelie Court, se vantent de récupérer tous les bras cassés, les canards boiteux et les moches. Ça ne fait pas d'eux des super-méchants d'ailleurs. Même s'ils le sont un peu quand même. Disons que, d'une certaine manière, ils sont souvent plus tolérants et ouverts que les Seelies, même si certaines races restent très sectaires. Toujours est-il qu'ils font moins dans la dentelle que la Lumière. Ils sont ceux que l'on craint le plus, ceux que l'on guette dans les ombres noires de la nuit, ceux qui sont tellement hideux que leur simple vision vous donnera des cauchemars... Même si tous ne se jetteront pas sur vous pour vous bouffer, mais s'ils sont affamés, ce n'est pas leur sens de l'esthétique qui les retiendra.

Alors, du coup, les méchants, ce sont eux, ou les Seelies ? Je vois déjà la question briller dans le regard de certains d'entre vous... Donc... Non. Ils ne sont pas les méchants. Tout comme les Seelies ne sont pas les gentils - mis à part le fait qu'ils ont interdiction de vous trucider. Il est néanmoins vrai que les Unseelies sont souvent des êtres qui n'accordent que très peu d'importance à la vie humaine et à son petit confort. Ils sont ceux qui n'ont pas envie de contrôler les pulsions qui sont innées à leur race, parfois ceux qui n'y arrivent pas, ceux qui prennent un malin plaisir à la caresse du sang sur leur peau, au son des hurlements dans leurs oreilles. Moins subtiles - pour la plupart, pas tous attention ! - que les Seelies, ils sont plus sauvages. Car eux n'ont pas l'interdiction de tuer... tant que ça n'attire pas l'attention des autorités humaines sur la présence du surnaturel dans la ville. Quoi qu'en fait, ils ont quelques uns des leurs dans les rangs de la Garda pour veiller au grain et étouffer les affaires. Même si le fauteur de troubles se fera punir, les règles ne restent pas moins strictes que dans la Cour Lumineuse.

Mais peut-être qu'avec le nouveau dirigeant, les choses vont changer... En effet, si la Cour Ténébreuse a longtemps été gouvernée par une reine presque aussi tarée que son homologue masculin de l'autre camp, depuis un moment maintenant, c'est la Morrigan qui a pris les rennes des Unseelies. Aujourd'hui, c'est Asmaël J. Wilkerson qui règne sur les Ombres. Beaucoup le trouvent trop faible. D'autres sont perturbés par le fait qu'il soit un mâle. D'autres encore lui reprochent de vouloir modifier les valeurs et la liberté qui sont conférées par l'appartenance à la Cour Ténébreuse, de vouloir adoucir, tamer les monstres que sont ses sujets. Certains se demandent pourquoi ce n'est pas Carrol qui a été nommée en tant que Morrigan et Wilkerson à la tête des Seelies. Autant dire que si c'était déjà la plupart du temps "chacun pour soi" dans ce camp, les dissensions n'ont fait qu'enfler depuis que Wilkerson est Morrigan.

Bref, les Unseelies grondent dans les ombres. Ils ne sont plus en accord avec les préceptes enseignés par leur dirigeant. Ils sont en colère, ruminent dans leur coin. Ils sont encore plus instables, téméraires et avides de violence qu'avant. Gare à vous, mes amis, si vous vous égarez sur leur territoire. Soyez prudents. Restez en vie.
○ CREDITS FICHE: ATHENA



Dernière édition par Asmaël J. Wilkerson le Mar 6 Déc - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
«The Morrigan»
avatar
Asmaël J. Wilkerson
The Morrigan

J’ai déposé mes bagages à Dublin le : 10/01/2016 et j'ai vécu : 111

MessageSujet: Re: II - La vie avec les faes   Mer 3 Fév - 9:22





Relations inter-camps et inter-races
this is love


Eh, vous, là-bas, à l'arrière du groupe ! Venez me voir deux secondes. Vous croyiez que je ne vous avais pas repérés dans cette masse d'humains innocents ? Je vois à travers votre petit jeu, moi ! On ne me la fait pas ! Restez là encore deux petites minutes, j'ai des précisions à vous apporter. Les autres n'ont pas besoin d'entendre ce genre de choses, mais sachez qu'il y a aussi des règles en ce qui concerne la chose parmi les faes. Pas beaucoup, deux trois trucs, mais qui pourront vous faire écoper d'une sérieuse punition si vous ne les respectez pas scrupuleusement.

Alors, tout d'abord, vous êtes libres de folâtrer avec qui vous voulez... tant que ça reste dans votre camp ! Il y a quelques exceptions pour les Amazones et les Berserkers, mais ce sont des cas, ceux-là. Vous avez le droit de papillonner à droite et à gauche, tant que la lumière reste dans la lumière et que l'ombre reste dans l'ombre, si vous voyez ce que je veux dire... Peu importe la race, réellement, tant que vous respectez la séparation des deux cours... et que ça ne concerne qu'une aventure passagère, un coup d'un soir, ce genre de choses.

Car si c'est plus sérieux, arrêtez un peu vos conneries et restez avec les vôtres, sérieusement. Ça ne sert à rien de s'amouracher avec une autre bestiole qui n'est pas comme vous. Il vous sera impossible de procréer (à part les Amazones et les Berserkers, encore une fois) si vous n'êtes pas de la même race... et en plus, c'est très mal vu de vouloir s'établir avec quelqu'un qui n'est pas de la même engeance que vous. Franchement, c'est comme si un chien voulait jurer fidélité à un chat. Ça n'a aucun sens. Pour un coup d'un soir, ça peut encore passer, aussi étrange et... perturbant que ça puisse être... Mais pas plus, s'il vous plait.

Dans les deux cas, les sanctions seront très sévères, sachez-le. Vous encourez une peine capitale (je vous ai dit que la mort était trop douce, quand on pouvait vivre plus d'un siècle, n'est-ce pas ? La peine capitale n'a pas le même sens pour les humains et les faes, souvenez-vous en) si on vous prend (et on vous prendra toujours) à fricoter avec l'autre camp. Les relations Seelie/Unseelie sont interdites, c'est tout. Point final. Sauf si vous voulez moisir dans un cachot avec la pire des tortures pour le restant de l'éternité. Pour l'autre cas, celui où vous vous amouracheriez d'une autre race que la vôtre, la punition dépendra à la fois des dirigeants de votre race, mais aussi de la tolérance qu'à votre famille sur la chose. Certaines sont bien plus traditionnelles et conservatrices que d'autres. Mais n'oubliez pas : n'espérer jamais avoir un enfant si vous vous obstinez à fonder un couple inter-races. C'est juste tout bonnement impossible. Pas de chimère, pas les yeux de maman furie et les têtes de papa hydre. Non. Rien du tout. Ça n'existe pas.

Voilà, c'est bon. J'ai fini de vous faire la morale. Vous pouvez rejoindre le reste du groupe. Mon collègue vous fera un topo sur les différentes races que vous pourrez trouver à Dublin. J'vous préviens, il est moins rigolo que moi. Et il parle comme une encyclopédie de cryptozoologie.
○ CREDITS FICHE: ATHENA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
«»
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: II - La vie avec les faes   

Revenir en haut Aller en bas
 
II - La vie avec les faes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost and insecure :: Blood Laws :: The Holy Bible :: Annexes-
Sauter vers: