FORUM EN CONSTRUCTION, MERCI DE NE PAS VOUS INSCRIRE
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alexander || The devil hands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
«L'ombre des assasins»
avatar
Alexander S. Blackwood
L'ombre des assasins

J’ai déposé mes bagages à Dublin le : 10/01/2016 et j'ai vécu : 21

MessageSujet: Alexander || The devil hands   Jeu 21 Jan - 10:24

Alexander Samaël Blackwood

ÂGE : 86 ans

NAISSANCE : 24 Mars 1930

LIEU DE NAISSANCE : Londres

METIER : Traqueur pour l'ombre et dans l'officieux maitre de la main d'argent

STATUT FAMILIAL : célibataire

RACE : Metamorphe

POUVOIR : transformation totale ou partielle de son corps en panthère. Flair de la bête et vitesse

RANG SOCIAL : riche  

GROUPE : Darkness

FT. Ian Somerhalder

Caractère
Cyprum itidem insulam procul a continenti discretam et portuosam inter municipia crebra urbes duae faciunt claram Salamis et Paphus, altera Iovis delubris altera Veneris templo insignis. tanta autem tamque multiplici fertilitate abundat rerum omnium eadem Cyprus ut nullius externi indigens adminiculi indigenis viribus a fundamento ipso carinae ad supremos usque carbasos aedificet onerariam navem omnibusque armamentis instructam mari committat.

Illud tamen te esse admonitum volo, primum ut qualis es talem te esse omnes existiment ut, quantum a rerum turpitudine abes, tantum te a verborum libertate seiungas; deinde ut ea in alterum ne dicas, quae cum tibi falso responsa sint, erubescas. Quis est enim, cui via ista non pateat, qui isti aetati atque etiam isti dignitati non possit quam velit petulanter, etiamsi sine ulla suspicione, at non sine argumento male dicere? Sed istarum partium culpa est eorum, qui te agere voluerunt; laus pudoris tui, quod ea te invitum dicere videbamus, ingenii, quod ornate politeque dixisti.

PSEUDO: Lylou, Léa pour les intimes mais j'aime qu'on m'appelle Maitre aussi   ; ÂGE: 20 ans, moins quelques dents  ; PRÉSENCE SUR LE FORUM : 7/7j, visée au forum et accrochée à mon portable pour vous embêter ; PETITE PRÉSENTATION PERSONNELLE : J'ai fondé ce petit bébé en compagnie de mon adorable co admin. Je suis une fan de dada, une rpgiste accrochée à un train, une intrigueuse cinglée. J'ai des personnages plus dingues que moi, enfin je crois. Je suis aussi une fan de musique  (le rock   ) 30STM, Linkin Park et pis System of a down  



FICHE PAR ATHENA.

_________________


Raised sugar on mtv, raised on you and me

THEME  ▬  The land I have known in my youth, Yeah it's gone and it's never coming back, Where's our saviour ? | © Vent Parisien





Dernière édition par Alexander S. Blackwood le Jeu 21 Jan - 12:16, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
«L'ombre des assasins»
avatar
Alexander S. Blackwood
L'ombre des assasins

J’ai déposé mes bagages à Dublin le : 10/01/2016 et j'ai vécu : 21

MessageSujet: Re: Alexander || The devil hands   Jeu 21 Jan - 10:26

Wild wild world






Musique | Londres, 1940. Premier bombardement. Un chaton bondit dans son carton, frémissant en sentant l'odeur du feu qui se rapproche. Il se cache dans un coin, posant ses si petites pattes rousses tigrées de blanc sur le sol sans réussir à sortir ses griffes. Il essaye de sortir, tant bien que mal mais il est trop petit. Un miaulement apeuré s'échappe de sa gorge, rapidement étouffé par le bruit des sirènes. Elles lui vrillent les tympans et son miaulement se fait plus fort. Mais personne ne l'entend. Tout autour, les hommes et les femmes courent, essayant de fuir l'éclat des bombes. Dans le ciel vrombissent les avions, marqués de cette terrifiante croix gammée. Mais l'animal ne connait tout ce qui entoure la guerre. Sa mère elle même n'était pas née quand a commencé la guerre. C'était un temps si doux quand personne ne frémissait. À l'époque, on l'aurait accepté dans la maison où il avait vu le jour. Mais le manque de nourriture ne pouvait être comblé par sa possible chasse aux souris. Une petite famille aurait pu l'adopter. Mais il y avait les bombes. Il y avait le froid qui l'entourait. Et rien d'autre.

Il sursauta avant d'essayer d'escalader à nouveau le morceau de carton qui lui semblait montagne bien trop haute. Nouvel essai soldé par un nouvel échec. Sans qu'il ne comprenne comment, il se sentit brutalement tiré par la nuque, comme lorsqu'il était entre les crocs de sa mère. Mais ce n'était des dents qui s'étaient accrochées à lui. C'était des doigts. Le chaton essaya tant bien que mal de se débarrasser de la poigne de l'humain mais cette saleté d'animal savait où l'attraper et il était paralysé. Mais le petit bipède lâcha sa nuque en le blottissant contre son torse. L'animal leva les yeux jusqu'à l'enfant et croisa une paire d'iris aussi bleues que le ciel qui avait disparu derrière la poussière.

_Qu'est ce que tu fais tout seul ici. Tu vas finir par te faire tuer boule de poil.

Le chaton étouffa un miaulement alors que l'odeur qui montait jusqu'à ses narines lui ordonnait de ne pas avoir peur. Le bipède était différent des autres. Il sentait meilleur. Oui c'était ça. Une odeur bien moins désagréable, une odeur sauvage de grand félin. Remontant ses iris d'un vert émeraude jusqu'à visage de celui qui le tenait fermement contre sa poitrine, le chaton se heurta à des joues encore trop ronde et un regard bleu déterminé qui se fixait sur un horizon que le petit animal ne pouvait comprendre. Rangeant ses griffes et ses essaies de feulement, le petit chat se blottit contre la chaleur humaine que lui offrait le bipède. Le monde exposait autour de lui et il ne comprenait pas. Il ne comprendrait surement jamais.


Musique | Illud tamen te esse admonitum volo, primum ut qualis es talem te esse omnes existiment ut, quantum a rerum turpitudine abes, tantum te a verborum libertate seiungas; deinde ut ea in alterum ne dicas, quae cum tibi falso responsa sint, erubescas. Quis est enim, cui via ista non pateat, qui isti aetati atque etiam isti dignitati non possit quam velit petulanter, etiamsi sine ulla suspicione, at non sine argumento male dicere? Sed istarum partium culpa est eorum, qui te agere voluerunt; laus pudoris tui, quod ea te invitum dicere videbamus, ingenii, quod ornate politeque dixisti.



FICHE PAR ATHENA.

_________________


Raised sugar on mtv, raised on you and me

THEME  ▬  The land I have known in my youth, Yeah it's gone and it's never coming back, Where's our saviour ? | © Vent Parisien





Dernière édition par Alexander S. Blackwood le Jeu 21 Jan - 19:26, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
«Fondatrice»
avatar
Celaena Herondale
Fondatrice

J’ai déposé mes bagages à Dublin le : 10/01/2016 et j'ai vécu : 46

MessageSujet: Re: Alexander || The devil hands   Jeu 21 Jan - 10:39

T'as craqué /PAN/

_________________





my name is
« celaena herondale »
and I will not be afraid.




signature par littleharleen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
«L'ombre des assasins»
avatar
Alexander S. Blackwood
L'ombre des assasins

J’ai déposé mes bagages à Dublin le : 10/01/2016 et j'ai vécu : 21

MessageSujet: Re: Alexander || The devil hands   Jeu 21 Jan - 11:30

Attendre est beaucoup trop dur

_________________


Raised sugar on mtv, raised on you and me

THEME  ▬  The land I have known in my youth, Yeah it's gone and it's never coming back, Where's our saviour ? | © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
«»
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Alexander || The devil hands   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexander || The devil hands
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Signature de contrat - Alexander Frolov
» F.T. d'Alexander Blake
» Alexander Caldin.
» The History Of Mike Alexander

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost and insecure :: Take an oath :: Présentation-
Sauter vers: